PA280133___Copie__1024x768_
En marge du bivouac à la cueva del Gandara qui a permis de porter le développement à 106 145 m (voir article P. Degouve) d'autres cavités ont reçu notre visite au gré des disponibilités et des humeurs, en particulier :

Torca Mala Vista (Arredondo)

Une neuvième séance de désobstruction est malheureusement écourtée par l'arrivée trop précoce de la pluie. Une bonne quantité de blocs est tout de même sortie du puits
(D. Boibessot, P. et S. Degouve, L. Garnier, G. Simonnot)
PA260029___Copie__1024x768_
Torca Delgada (Arredondo)
Ce petit puits étroit, exhalant un bon courant d'air, est repéré en février 2009 (GS). Sa position entre les secteurs de la torca Aitken et de la torca del Pasillo lui confère un certain intérêt.

Delgada : l'entrée

Quelques coups de marteau et burin permettent de descendre 8 m pour déboucher en balcon dans le flanc d'une salle (P.10). En hauteur, deux autres entrées étroites en provenance du lapiaz y arrivent également. La suite nécessite une escalade de 6 m pour atteindre une lucarne soufflante. Derrière on redescend de 8 m pour parvenir  un peu plus loin au sommet d'un P.20.

Delgada : le sommet du P.20
PA270056___Copie__1024x768_
Celui-ci constitue la base d'un grand puits à ciel ouvert d'une cinquantaine de mètres (retrouvé plus tard dans le lapiaz). Au fond un nouveau P.10 n'a été que partiellement descendu laissant voir une autre salle et un puits. L'air provient du bas ce qui est plutôt encourageant. Arrêt à -60. (J.L. Geral, E. Humbert, B. Pernot, G. Simonnot)

Torca 2083 (Arredondo)

Repérée en août 2008 la cavité s'arrêtait au bout de 20 m (-10) sur un plancher stalagmitique effondré laissant apercevoir une suite.
Nous y retournons pour une rapide visite. Patrick ouvre assez rapidement le passage. Derrière, une descente de 8 m amène au bord d'un puits estimé à une vingtaine de mètres à descendre. (P. et S. Degouve, G. Simonnot)
Photographies : J.L. Geral