P7070083___Copie__1024x768_

Durant l’été la cueva del Gándara n’a pas été l’objet de l’activité qui s’est surtout focalisée sur la commune d’Arredondo.

Nous avons essayé d’équilibrer les recherches entre cavités déjà en cours d’exploration et les nouveaux objectifs repérés durant les séjours hivernaux ou printaniers.

Sumidero de Orcones (Arredondo)

Les plongées des siphons de Munke Gata (rue du Moine en norvégien) par Manu et Yann ont permis de recouper un drain temporaire ( ?) important, essentiellement noyé avec amont/aval.
L’aval, comme nous le pensions, semble partir vers la cueva del Molino. Arrêt dans un siphon aval qui plonge à -30.
Le plus intéressant cependant est peut-être l’amont qui a pu être remonté jusqu’à un siphon 5. Dans les deux directions l’exploration est en cours.
IMG_4901__1024x768_
Devant un des siphons de Munke Gata

La poursuite des investigations au-delà pourrait bien nous en apprendre beaucoup sur le drainage de la zone nord de l’alto de Tejuelo et les liens supposés entre Molino, Orcones, La Cueva, Aitken, Hormigas, Cantu etc …
Développement : 1100 m (950 topo)

Torca Aitken (Arredondo)

1200 m supplémentaires ont été reconnus au niveau des grandes galeries de -200.
Développement : 5300 m (profondeur inchangée -266)

Torca del Pasillo (Arredondo)

Ce nouveau gouffre, repéré au printemps 2009, nous a vus à maintes reprises durant l’été.
L’élargissement de passages très étroits, la descente de plusieurs branches de puits ont rendu l’exploration un peu compliquée. Nous pensions rencontrer de belles et grosses galeries vers – 160 et finalement le gouffre descend pour l’heure à -285 vers des galeries montrant des traces d’activité temporaire mais sans encore rencontrer d’actif.
Développement : 1 km (-285)

A noter que cette cavité a mobilisé une bonne partie de notre petite et bien modeste troupe et en particulier a vu se succéder sur juillet-août quelques anciens compagnons d’explorations anciennes, revenus à Arredondo après bien des années d’absence (Bruno, Christophe, Eric)

IMG_4922__1024x768_Cueva Cayuela (Arredondo)

Après les dernières plongées 2009 en amont de la Cubiobramante, émergence du système, il avait semblé bon de plonger le siphon le plus en aval du collecteur de la Cayuela, au niveau de la rivière du Labyrinthe.

Le collecteur de la Cayuela, au niveau des cascades précédant le siphon aval du Labyrinthe (photo P. Degouve)

 

Une plongée (Manu) a permis de découvrir 300 m de galeries mais la jonction avec la Cubiobramante n’a pu se faire pour l’instant car le cheminement du collecteur est bien loin d’être évident.

IMG_4918__1024x768_

Manu se prépare à plonger (photo P. Degouve)
Le développement passe à 13500 m pour une profondeur inchangée de -527

IMG_4961__1024x768_Cueva del Tocayo (Arredondo)

Après deux ans nous sommes enfin retournés faire la désobstruction de l’étroiture soufflante au terminus (-32) ;
A -40 nous avons pu prendre pied sur un petit collecteur local. Sa remontée a permis de parcourir 300 m de galeries.
Développement : 830 m (-40)

La galerie P'tit Pierre dans la cueva del Tocayo (photo P. Degouve)

P8090222___Copie__1024x768_

L'étroiture agrandie à -32 dans la cueva del Tocayo

Torca Mala Vista (Arredondo)

Huit séances tout au long de l’été pour une profondeur de … -7
C’est le fort courant d’air qui nous a fait (et nous fera) persévérer dans cette cavité découverte au printemps de cette même année.